Une liberté fragile. La polémique entre Gabriel Marcel et Jean Paul Sartre

Risultato della ricerca: Contributo in rivistaArticolo in rivistapeer review

Abstract

[Fr:]Les différences sur la liberté entre Marcel et Sartre se regroupent autour d’un emploi différents de la phénoménologie de la conscience. Selon Marcel l’opposition irréductible de l’être en soi et de l’être pour soi c’est le résultat d’un raidissement qui fait glisser l’analyse des états de conscience de l’attitude descriptive qui adhère à la réalité à un comportement mythifiant tendant à l’exagération. Au centre de ces accusations on retrouve les thèmes sartriens de la négativité et du manque constitutifs de la conscience. De cette course vers l’abime du néant en sont des témoignages pas discutables les thématiques de l’absurde, du dieu impossible, de la nausée, de l’orgueil, de la destruction, d’autrui comme menace, du refus de la réceptivité. L’impression finale semblera étrange. C’est la philosophie qui polémique contre Sartre pour ses résultats athées et infernaux qui défend la matière et la réceptivité, le don et la grâce. Parce que recevoir n’est pas subir, ni le spirituel l’agir devenu fou.
Titolo tradotto del contributo[Autom. eng. transl.] A fragile freedom. The controversy between Gabriel Marcel and Jean Paul Sartre
Lingua originaleFrench
pagine (da-a)87-124
Numero di pagine38
RivistaPrésence de Gabriel Marcel
Volume2012-2013
Stato di pubblicazionePubblicato - 2013

Keywords

  • absurd
  • absurde
  • freedom
  • lack
  • liberté
  • manque
  • nothing
  • nulla

Fingerprint

Entra nei temi di ricerca di 'Une liberté fragile. La polémique entre Gabriel Marcel et Jean Paul Sartre'. Insieme formano una fingerprint unica.

Cita questo