The Longobard’s’ conversion to Christianity and funerary evidence: a complex and ambiguous process

Risultato della ricerca: Contributo in libroContributo a convegno

Abstract

[Fr:]Même les contextes funéraires témoignent de la complexité de la conversion au christianisme des Longobards: un processus passé à travers les phénomènes de syncrétisme religieux et de superstition, avant d'arriver à une adhésion plus consciente. Après une synthèse sur la conversion officielle des Lombards, le texte examine les offres et les rituels dans les nécropoles en plein champ, puis les temps et les moyens de l’attraction des tombeaux dans l’église (basiliques préexistantes prestigieuses, oratoires funéraires familiaux, etc.). Divisés entre catholicisme et arianisme, avec une forte résistance païenne, les Longobards sont restés longtemps dépourvus d'une identité religieuse définie: la fragmentation qui caractérisait la religion était une expression de la haute conflictualité des élites, ainsi que de l'attachement à la tradition.
Lingua originaleEnglish
Titolo della pubblicazione ospiteAutour du règne de Clovis. Les grands dans l’Europe du haut Moyen Age. Histoire et archéologie
Pagine152-172
Numero di pagine21
Stato di pubblicazionePubblicato - 2021
EventoActes de XXXIIe Journées Internationales d’Archéologie Mérovingienne - Paris
Durata: 3 nov 20115 nov 2011

Convegno

ConvegnoActes de XXXIIe Journées Internationales d’Archéologie Mérovingienne
CittàParis
Periodo3/11/115/11/11

Keywords

  • Longobardi
  • archeologia
  • cristianizzazione

Fingerprint Entra nei temi di ricerca di 'The Longobard’s’ conversion to Christianity and funerary evidence: a complex and ambiguous process'. Insieme formano una fingerprint unica.

Cita questo