SYNONYMIE ET QUASI-SYNONYMIE DANS LES EKPHRASEIS DE PROUST : « LA VÉRITÉ, MÊME LITTÉRAIRE, N’EST PAS LE FRUIT DU HASARD »

Risultato della ricerca: Contributo in libroChapter

Abstract

[Fr:]L’objectif de l'essai est de souligner un aspect relativement inexploré des descriptions proustiennes : l’utilisation des (quasi-)synonymes dans les ekphraseis de l’œuvre. On sait, d’après Aristote, que « les synonymes sont utiles surtout au poète », mais lorsque le « poète » en question s’appelle Proust, la notion courante de synonymie peut être bouleversée. D’ailleurs, la définition même du phénomène est souvent contestée par les lexicographes. Au moyen d’une analyse du lexique utilisé dans des passages exemplaires ainsi que dans certains brouillons, on montrera que la multiplication des (quasi-)synonymes relève d’une esthétique du camouflage propre à l’architecture du récit, qui fait basculer l’analyse stylistique traditionnelle.
Titolo tradotto del contributo[Autom. eng. transl.] SYNONYMY AND QUASI-SYNONYMY IN PROUST EKPHRASEIS: "THE TRUTH, EVEN LITERARY, IS NOT THE CHANCE OF CHANCE"
Lingua originaleFrench
Titolo della pubblicazione ospiteMarcel Proust et la forme linguistique de la Recherche
Pagine285-300
Numero di pagine16
Stato di pubblicazionePubblicato - 2013

Serie di pubblicazioni

Nome"Recherches proustiennes"

Keywords

  • Bréal
  • Lafaye
  • Marcel Proust
  • ekphrasis
  • isotopie
  • synonymie

Fingerprint Entra nei temi di ricerca di 'SYNONYMIE ET QUASI-SYNONYMIE DANS LES EKPHRASEIS DE PROUST : « LA VÉRITÉ, MÊME LITTÉRAIRE, N’EST PAS LE FRUIT DU HASARD »'. Insieme formano una fingerprint unica.

Cita questo