Sulla canzone "Nulhs hom non es tanto fizels vas senhor" di Aimeric de Pegulhan (BEdT 10.38)

Risultato della ricerca: Contributo in rivistaArticolo in rivista

Abstract

[Fr:]L’article présente une nouvelle édition critique de la chanson Nulhs hom non es tan fizels vas senhor du troubadour Aimeric de Pegulhan, originaire de Toulouse. Le nouveau texte critique repose sur l’analyse de la tradition manuscrite dans son ensemble, en tout neuf témoins. La chanson d’Aimeric n’a rien d’exceptionnel sur le plan du contenu, parce­qu’il s’agit de la typique chanson d’amour basée sur la métaphore féodale: le poète reproche à la dame son manque d’amour envers lui. L’originalité du poème est plutôt dans l’utilisation de mots ou d’expressions rares, voir absents, dans la lyrique des troubadours: pour ne faire qu’un exemple, le mot ancaps (v. 19) appartient, paraît­il, exclusivement au léxique juridique, et se trouve seulement dans la production documentaire et, peut-être, dans un partimen entre Gui et Elias d’Uisel.
Titolo tradotto del contributo[Autom. eng. transl.] On the song "Nulhs hom non es tanto fizels vas senhor" by Aimeric de Pegulhan (BEdT 10.38)
Lingua originaleItalian
pagine (da-a)165-178
Numero di pagine14
RivistaVox Romanica
Stato di pubblicazionePubblicato - 2020

Keywords

  • Aimeric de Pegulhan
  • Troubadour Lexicon
  • lessico trobadorico

Fingerprint

Entra nei temi di ricerca di 'Sulla canzone "Nulhs hom non es tanto fizels vas senhor" di Aimeric de Pegulhan (BEdT 10.38)'. Insieme formano una fingerprint unica.

Cita questo