Réseaux sociaux et flux migratoires : un capital à valoriser dans le système d’accueil italien

Risultato della ricerca: Contributo in libroChapter

Abstract

[Fr:]Les "nouvelles" technologies (TIC - Technologies de l'information et de la communication) sont des "agents actifs" pendant la migration, d’un point de vue à la fois individuel et collectif. En ce sens, les nouvelles technologies numériques ne sont pas du tout un "luxe" destiné aux habitants des pays les plus riches, ni un gadget de divertissement futile, mais plutôt un bien qui permet de répondre à des besoins primaires, notamment celui d’avoir accès aux informations disponibles et d'établir une communication. Depuis 2013, les migrants débarqués en Italie ont été nombreux: 169.304 en 2014, 153.842 en 2015, 181.436 en 2016, 119.310 en 2017, 23.370 en 2018. Cette recherche est basée sur des groupes de discussion et des entretiens semi-directifs de recherche dans des centres d'accueil italiens pendant la période de 2016-2018. Cette contribution analyse en quoi la "disponibilité numérique", qui caractérise souvent aussi les pays d'émigration, est un "réseau de réseaux" pas seulement pendant la phase de départ et de l’organisation du voyage, mais tout au long du processus de la migration. En traversant la Méditerranée en particulier, les réseaux sociaux et les dispositifs numériques portables jouent souvent le rôle de "technologies de survie", tandis que, dans la phase suivante, ils deviennent un instrument pour l’intégration dans le contexte d'arrivée dans une communauté. Ce dernier usage caractérise notamment les pratiques informelles d’éducation et d’apprentissage. Et pourtant, cette contribution remet en cause le manque de reconnaissance des compétences des réfugiés liées aux TIC dans le "système d'accueil" italien, qui depuis 2013 a connu une augmentation du nombre de personnes hébergées dans les centres, des fonds européens affectés à ces actions et du nombre d'opérateurs embauchés dans ce secteur. Ce sont surtout les experts en sciences de l’éducation chargés de concevoir et d’opérer dans le système d’accueil formel qui sont mis en cause dans cette réflexion. On pense que si ces connaissances et compétences sont promues et améliorées de manière convenable, elles peuvent favoriser les parcours de croissance qui rendent les migrants actifs, selon l’idée de "technologies de communauté". De plus, en promouvant des projets éducatifs en communication multimodale, ces compétences permettraient des espaces de rencontre et de citoyenneté avec la population majoritaire, à décliner selon une approche interculturelle.
Titolo tradotto del contributo[Autom. eng. transl.] Social networks and migratory flows: a capital to be valued in the Italian reception system
Lingua originaleFrench
Titolo della pubblicazione ospiteTechnologies de l’Information et de la Communication (TIC), migrations et interculturalité
EditorE Costa-Fernandez, C Scopsi, R Ferrandi
Pagine95-114
Numero di pagine20
Stato di pubblicazionePubblicato - 2021

Keywords

  • Réseaux sociaux
  • TIC
  • Technologies de communauté
  • Tecnologie di comunità
  • disponibilità digitale
  • disponibilité numérique
  • migration
  • migrazione
  • social network

Fingerprint Entra nei temi di ricerca di 'Réseaux sociaux et flux migratoires : un capital à valoriser dans le système d’accueil italien'. Insieme formano una fingerprint unica.

Cita questo