Paris-Babel: lieu(x) commun(s) , lieux sacrés

Federica Locatelli

Risultato della ricerca: Contributo in libroChapter

Abstract

[Fr:]L’idée de « lieu commun », à la fois domaine linguistique et espace physique, se trouve à la base de notre interrogation de la définition stéréotypée de Paris comme « nouvelle Babylone » ; empruntant à un mythe archaïque, cette dernière parcourt les pages littéraires, depuis les genres dédiés à la divulgation (guides ou tableaux parisiens) jusqu’à la « grande littérature » du XIXe siècle. En effet, l’assimilation de la ville ancienne à la nouvelle métropole revient avec insistance dans plusieurs de ces « manuels » qui prolifèrent à la moitié du siècle, et en particulier dans l’un de ceux-ci, qui a pour titre Les Français peints par eux-mêmes : nous y observerons la portée culturelle et sociologique du « lieu commun », et nous verrons comment celui-ci devient un patrimoine partagé par les écrivains de la « grande littérature ». En particulier, nous montrerons la présence du lieu commun de Paris-Babylone dans l’imaginaire urbain du peintre de la vie moderne, Charles Baudelaire : comme le montre Philippe Hamon dans son introduction au congrès de la SERD de 2007, le mythe et ses clichés y deviennent une « question de style » ; ce dernier doit être ainsi conçu à la fois comme la forme du langage et l’originalité de la vision.
Titolo tradotto del contributo[Autom. eng. transl.] Paris-Babel: common place (s), sacred places
Lingua originaleFrench
Titolo della pubblicazione ospiteParis, un lieu commun
Pagine25-40
Numero di pagine16
Stato di pubblicazionePubblicato - 2018

Keywords

  • Baudelaire
  • Fleurs du Mal
  • Paris
  • lieu commun

Fingerprint Entra nei temi di ricerca di 'Paris-Babel: lieu(x) commun(s) , lieux sacrés'. Insieme formano una fingerprint unica.

Cita questo