L’université : attention et divertissement

Stefano Biancu

Risultato della ricerca: Contributo in rivistaArticolo in rivistapeer review

Abstract

[Fr:]Dans ces pages, je voudrais cependant me concentrer sur la vie intellectuelle propre à l’université. L’université est aujourd’hui au centre des profondes transformations que connaissent l’Europe et le monde entier : elle n’est plus celle qui a existé pendant des siècles et que nous avons connue les dernières décennies. En dépit pourtant de ces profonds changements, il est encore possible de parler de l’université comme du lieu privilégié de la vie intellectuelle : d’une vie intellectuelle qui soit libre et gratuite. Les transformations sont impor- tantes et profondes, mais l’université porte en elle quelques anticorps qui lui permettent d’opposer une cer- taine résistance à un aplatissement — par ailleurs voulu, recherché, poursuivi et non remis en cause — sur le modèle d’un marché global qui s’autolégitime et s’im- pose comme norme évidente en soi. Ces anticorps vien- nent de son histoire : la liberté académique, pourvu qu’on la veuille et l’exerce de façon responsable, est l’un d’eux. Bien que ses espaces se soient beaucoup restreints, elle demeure en principe inviolable.
Titolo tradotto del contributo[Autom. eng. transl.] The university: attention and entertainment
Lingua originaleFrench
pagine (da-a)93-103
Numero di pagine11
RivistaCONFÉRENCE
Volume2016
Stato di pubblicazionePubblicato - 2016

Keywords

  • Attention
  • Divertissement
  • Université

Fingerprint Entra nei temi di ricerca di 'L’université : attention et divertissement'. Insieme formano una fingerprint unica.

Cita questo