Les débuts de la phonétique en Italie dans la première moitié du XX siècle: deux [faux] départs

Risultato della ricerca: Contributo in rivistaArticolo in rivistapeer review

Abstract

[Fr:]Le commencement de la phonétique en Italie, au XX siècle, se caractérise par deux départs enthousiastes suivis de deux coupures tragiques au moment des deux guerres mondiales. La deuxième coupure représente aussi une rupture épistémologique qui a changé la topographie et les enjeux de la recherche phonétique à l’échelle internationale. Dans le cadre de cet article, je présenterai d’abord les premiers promoteurs, venant d’horizons disciplinaires périphériques par rapport à la linguistique, ensuite la personnalité et l’oeuvre du moine Agostino Gemelli, fondateur de l’Université Catholique, partisan convaincu d’une phonétique plurielle et promoteur des premiers cours de phonétique expérimentale dans les universités italiennes. La conception large et pluridisciplinaire qu’il a défendue anticipe les réaménagements disciplinaires et le statut de la phonétique à l’intérieur des sciences de la parole contemporaines.
Titolo tradotto del contributo[Autom. eng. transl.] The beginnings of phonetics in Italy in the first half of the 20th century: two [false] starts
Lingua originaleFrench
pagine (da-a)1-9
Numero di pagine9
RivistaHISTOIRE ÉPISTÉMOLOGIE LANGAGE
Stato di pubblicazionePubblicato - 2012

Keywords

  • phonétique

Fingerprint Entra nei temi di ricerca di 'Les débuts de la phonétique en Italie dans la première moitié du XX siècle: deux [faux] départs'. Insieme formano una fingerprint unica.

Cita questo