Le métier du traducteur: Francesco Griselini et l'art de la tannerie

Risultato della ricerca: Contributo in rivistaArticolo in rivistapeer review

Abstract

[Fr:]L'article examine le cas d'une traduction culturelle, qui est l'adaptation de l'Encyclopédie et des Descriptions des arts et métiers dans un texte encyclopédique italien, conçu pour les besoins du savoir agricole et commercial, et pour la fabrication de la région vénitienne au XVIIIe siècle. Le "Dizionario delle arti e de' mestieri" de Francesco Griselini, publié à Venise de 1768 à 1771, illustre les besoins d'une réforme technique et scientifique pour promouvoir le renouvellement du système économique et productif : il illustre les sciences naturelles, les arts et le commerce, créant une encyclopédie économique et technologique du domaine rural italien. La comparaison entre les sources primaires et le texte final est analysée à la suite du cas de la tannerie et des pratiques de ses artisans.
Titolo tradotto del contributo[Autom. eng. transl.] The translator's job: Francesco Griselini and the art of tanning
Lingua originaleFrench
pagine (da-a)10-24
Numero di pagine15
RivistaPLAISANCE
Stato di pubblicazionePubblicato - 2016

Keywords

  • craftsmen lexicon
  • definition
  • définition
  • lexique des arts et métiers
  • lexique spécialisé
  • specialised lexicon
  • terminologie diachronique
  • terminology

Fingerprint

Entra nei temi di ricerca di 'Le métier du traducteur: Francesco Griselini et l'art de la tannerie'. Insieme formano una fingerprint unica.

Cita questo