La prononciation du français standard à l’épreuve du troisième millénaire

Risultato della ricerca: Contributo in rivistaArticolo in rivistapeer review

Abstract

[Fr:]La standardisation est un processus d’harmonisation dans tous les domaines de l’activité humaine dont l’origine se perd dans la nuit des temps. À partir de la fin du XIXe siècle, deux tendances inverses se dégagent qui marquent profondément les sciences phonétiques, mais également l’étude des langues. D’abord, un mouvement qui tend à retrouver une unité dans l’infinie variété des traits phonétiques. Ce courant puissant assurera le passage du « luxe phonétique » à « l’austérité phonologique » grâce à l’apport, notamment, de l’École de Prague et du Structuralisme. C’est dans ce cadre enthousiaste que l’on peut situer l’élaboration de « la prononciation du français standard » (LÉON 1966). Vers la fin du XXe siècle, à travers les études de la sociolinguistique américaine et européenne, un mouvement inverse s’annonce, tout aussi puissant, qui consiste à prendre en charge de manière de plus en plus consciente la variation linguistique à tous les niveaux. Après s’être interrogée sur l’origine de la dénomination « prononciation standard » à travers la littérature spécialisée et en s’appuyant sur le témoignage des protagonistes du FLE de la deuxième moitié du XXe siècle, l’auteure propose une réflexion autour du sens à donner aujourd’hui au concept de « prononciation standard » et sur la place qui lui revient dans l’enseignement/apprentissage du français.
Titolo tradotto del contributo[Autom. eng. transl.] The pronunciation of standard French in the third millennium
Lingua originaleFrench
pagine (da-a)N/A-N/A
RivistaREPÈRES-DORIF
Stato di pubblicazionePubblicato - 2015

Keywords

  • FLE
  • français de référence
  • modèle de prononciation
  • prononciation standard
  • standardisation

Fingerprint Entra nei temi di ricerca di 'La prononciation du français standard à l’épreuve du troisième millénaire'. Insieme formano una fingerprint unica.

Cita questo