La philosophie du langage en Italie face aux sciences du langage et aux études textuelles

Risultato della ricerca: Contributo in rivistaArticolo in rivistapeer review

Abstract

[Fr:]Même s’il ne s’agit pas d’une condition suffisante pour l’institutionnalisation d’une discipline et encore moins d’une condition nécessaire de façon déterminante, les fondateurs d’une discipline de recherche (eux justement, et non les autres) se révèlent cependant a posteriori « fondamentaux » pour la construction d’un savoir devenu une discipline. C’est du moins la thèse que je tenterai maintenant de prouver, en partant donc des ressources humaines, de celles présentes aux origines et de celles qui ont permis les origines. Dans le cas des origines de la philosophie du langage (PDL), en Italie, comment les choses se sont-elles passées ? La question a été posée directement à Tullio de Mauro (Rome La Sapienza) à Andrea Bonomi (Milan, Università Statale) et à Umberto Eco (Bologne). Il s’agit de trois histoires bien différentes. 1 Pour
Titolo tradotto del contributo[Autom. eng. transl.] The philosophy of language in Italy in the face of language sciences and textual studies
Lingua originaleFrench
pagine (da-a)1-10
Numero di pagine10
RivistaHISTOIRE ÉPISTÉMOLOGIE LANGAGE
VolumeDossier n° 5
Stato di pubblicazionePubblicato - 2012

Keywords

  • disciplinarisation
  • histoire
  • langage
  • linguistique
  • philosophie
  • philosophy of language
  • sémiotique

Fingerprint

Entra nei temi di ricerca di 'La philosophie du langage en Italie face aux sciences du langage et aux études textuelles'. Insieme formano una fingerprint unica.

Cita questo