Abstract

[Fr:]L’Auteur propose quelques réflexions sur les emplois de l’onomatopée frou-frou en s'appuyant sur la mise en parallèle de deux domaines n'ayant, à première vue, aucune sorte de parenté : celui des matériaux de la mode (les tissus), et celui des matériaux de la langue (les sons) à travers l’analyse d’un corpus littéraire et de presse. S'il est vrai que les étoffes, les tissus, évoquent immédiatement à l’esprit des sensations de type visuel et tactile liées à la couleur, à la qualité/ texture et au confort, les sensations auditives, pour être moins fréquentes dans les textes, n'en sont pas moins intéressantes à explorer du point de vue linguistique et socioculturel qui est le nôtre.
Titolo tradotto del contributo[Autom. eng. transl.] "Frou-frou": the soft rustle of fabrics
Lingua originaleFrench
Titolo della pubblicazione ospite“La grâce de montrer son âme dans le vêtement”. Scrivere di tessuti, abiti, accessori. Studi in onore di Liana Nissim
EditorMarco Modenesi, Maria Benedetta Collini, Francesca Paraboschi
Pagine241-252
Numero di pagine12
Stato di pubblicazionePubblicato - 2015

Keywords

  • mots-échos
  • onomatopée
  • phonostylistique

Fingerprint Entra nei temi di ricerca di '« Frou-frou » : le doux bruissement des tissus'. Insieme formano una fingerprint unica.

Cita questo