Du Fleuve caché à la Seine, au Lac de Garde : les poèmes liquides de Jean Tardieu

Federica Locatelli

Risultato della ricerca: Contributo in libroChapter

Abstract

[Fr:]L’insaisissabilité de la parole a plus d’un lien avec la réflexion constante du poète à propos du concept de « liquidité » : son étonnement s’est peut-être enrichi des mouvements imprévisibles du lac de Garde, versatile et capricieux comme les habitats de ses rives le savent bien, dont les vagues surgissent à l’improviste et semblent venir de nulle part. De même, son questionnement naît aussi de sa surprise face aux battements d’aile fortuits d’un cygne planant sur l’eau, par une matinée encore brumeuse de printemps. Cet article se propose d'étudier l'imagerie liquide à travers trois recueils de Jean Tardieu pour en dégager la valeur à l'intérieur de la poétique de l'artiste.
Titolo tradotto del contributo[Autom. eng. transl.] From the hidden river to the Seine, to Lake Garda: Jean Tardieu's liquid poems
Lingua originaleFrench
Titolo della pubblicazione ospiteJean Tardieu et la langue en question
Pagine61-79
Numero di pagine19
Stato di pubblicazionePubblicato - 2016

Keywords

  • Jean Tardieu
  • Poésie

Fingerprint Entra nei temi di ricerca di 'Du Fleuve caché à la Seine, au Lac de Garde : les poèmes liquides de Jean Tardieu'. Insieme formano una fingerprint unica.

Cita questo