Couleur, lumière et fondu dans Le Spleen de Paris

Risultato della ricerca: Contributo in libroChapter

Abstract

[Fr:]L’objectif de cette contribution est d’illustrer l’importance du chromatisme pour Baudelaire, en particulier dans Le spleen de Paris. Au moyen d’une analyse détaillée de « Déjà ! », l’article montre que l’évocation de certaines teintes (le chromatisme en tant que thème), comporte non seulement l’utilisation d’un lexique récurrent – tout comme l’emploi de formes lexicales semblables – mais nécessite surtout d’une organisation du texte « résultant de la théorie [baudelairienne] de la ré-agrégation du monde et de la pratique rhétorique, ou stylistique, qui en découle » . L’association des données hétérogènes manifeste alors la tension de l'écriture baudelairienne, visant à la synthèse.
Titolo tradotto del contributo[Autom. eng. transl.] Color, light and blend in Le Spleen de Paris
Lingua originaleFrench
Titolo della pubblicazione ospiteEntre linguistique et littérature
Pagine31-47
Numero di pagine17
Stato di pubblicazionePubblicato - 2013

Keywords

  • Baudelaire
  • allusion
  • couleur
  • style

Fingerprint Entra nei temi di ricerca di 'Couleur, lumière et fondu dans Le Spleen de Paris'. Insieme formano una fingerprint unica.

Cita questo